La Family Cash Box© Un outil patrimonial façonné pour la mobilité internationale

Contenu mis à jour le 12 juin 2024

Qu’il soit cadre dirigeant, entrepreneur ou sportif de haut niveau, l’investisseur qui décide de s’expatrier pour des raisons professionnelles ou pour un projet de vie, va être confronté à un nouvel environnement juridique, fiscal et économique sensiblement différent selon le pays de résidence.

Organiser la détention de son patrimoine au travers d’une société holding patrimoniale

De la constitution à la transmission de son patrimoine, l’investisseur va devoir prendre des décisions éclairées, en façonnant une stratégie résiliente, à l’épreuve du temps et de sa mobilité internationale ou de celle de ses proches. Dès lors, l’utilisation d’un ensemble d’outils patrimoniaux adaptés à la mobilité internationale s’impose.

Parmi ces solutions, la détention d’une partie de son patrimoine au travers de sociétés peut faire sens et améliorer sensiblement la portabilité de la stratégie patrimoniale internationale. 

La mise en place d’une société holding patrimoniale permettra de faire face à plusieurs objectifs :

Outil juridique incontournable d’anticiper, la société holding permet aux particuliers de gérer et la transmission de leur patrimoine, avec un contexte fiscal favorable.

Qu’est-ce que la Family Cash Box© ?

Qu’est-ce que la Family Cash Box© ?

Afin d’illustrer ce propos, prenons le cas d’un Français expatrié à l’étranger pour des raisons professionnelles. Durant la durée de son expatriation, sa capacité d’épargne annuelle sera en principe boostée par la hausse de ses revenus professionnels (ou par la baisse de sa fiscalité).

Au moment de son arrêt d’activité, la baisse des revenus devra être compensée par une stratégie budgétaire déterminée en amont au travers de différentes projections pour assurer le train de vie familial.

Le concept de Family Cash Box© s’exprimera ainsi pleinement en intégrant les enfants au capital d’une ou plusieurs sociétés dès la création, ou progressivement par voie de démembrement des parts de celle-ci, et en orientant la stratégie de gestion d’actifs vers ce double objectif de création de revenus et de transmission d’un patrimoine à terme.

Quels avantages à la mise en place d’une Family Cash Box© ?

Quels avantages à la mise en place d’une Family Cash Box© ?

La détention d’une partie de ses actifs au sein d’une société permet à un investisseur :

  • D’accéder à l’ensemble des solutions financières, immobilières et non cotées ;
  • De procéder à une diversification de ses actifs en tenant compte de sa sensibilité au risque
  • De générer des revenus complémentaires réguliers pour pallier la baisse ou l’absence de rémunération.

Idéalement, les revenus complémentaires générés devront être faibles, voire pas du tout fiscalisés, pour ne pas impacter les rendements générés par les solutions d’investissement.

La Family Cash Box© en tant que société, permettra de s’appuyer sur des mécanismes comptables au travers du compte courant d’associé, garantissant ainsi la neutralité fiscale.

Le schéma patrimonial d’une Family Cash Box©

Le schéma patrimonial d’une Family Cash Box©

1ère étape : Création d’une Société Civile à l’IS avec un faible capital social

Lorsque le cahier des charges comprend également un objectif de transmission, ce capital devra majoritairement être détenu par les enfants s’ils sont majeurs. Le démembrement des parts peut aussi être une option à privilégier selon la structure familiale et les objectifs de protection du conjoint.

En présence d’une fratrie, il est préconisé de créer une Family Cash Box© par enfant, afin d’anticiper l’individualisation de la gestion du patrimoine par chacun d’eux au terme de la période de remboursement du compte courant d’associé.

Dans notre exemple, nous retiendrons un capital de 1 000 € détenu à 95 % par les enfants et à 5 % par les parents.

2ème étape : Apport en compte courant d’associés par les parents 

Équivalent au montant de l’investissement souhaité, idéalement à partir de 250 K€ afin de rentabiliser les frais de gestion et de fonctionnement de la société.

3ème étape : Acquisition d’actifs de rendement

Les liquidités apportées permettront à la société civile d’acquérir des actifs de rendement : type SCPI, Private Equity ou, plus généralement, tout support compatible avec une détention par une personne morale soumise à l’IS.

Durant cette étape, l’étude financière menée devra comprendre des projections chiffrées sur une durée déterminée (5, 10,15… voire 25 ans) afin de mettre en perspective :

  • Les revenus attendus provenant du ou des actifs sélectionnés, et ce, en tenant compte de la périodicité d’encaissement prévue par les sociétés de gestion ;
  • Les charges de fonctionnement de la structure ;
  • Le besoin de revenus complémentaires exprimé par les parents.

Selon l’objectif recherché, les revenus ainsi générés, nets de charges, permettront de rembourser le compte courant d’associé selon le plan de remboursement convenu à l’avance.

Dans ce contexte, la Family Cash Box©, permettra de répondre parfaitement aux objectifs exprimés, à savoir :

  • Conserver la maîtrise du pouvoir sur les capitaux ;
  • Générer des compléments de revenus afin d’anticiper un évènement (retour en France, liquidation des droits à la retraite) ;
  • Transmettre un patrimoine aux enfants au terme du délai de remboursement du compte courant d’associé, et ce, sans avoir eu recours à un mécanisme de donation avec paiement des droits.

Nos recommandations :

Cet outil, qui a vocation à traverser les générations, doit évidemment être façonné sur mesure en respectant le cahier des charges, le projet familial et les contraintes qui s’imposent à tout investisseur.

Pour ce faire, l’accompagnement par des experts patrimoniaux et la coordination de ceux-ci sont nécessaires, afin de sécuriser la mise en place opérationnelle de cette stratégie à forte valeur ajoutée dans un contexte international.

Forts de plus de 30 ans d’expérience, nous sommes présents aux côtés de nos clients à chaque étape de leur vie : du développement de leur activité à la transmission de leur entreprise en passant par la protection de leurs proches.

Mélanie Collu Directrice Ingénierie Patrimoniale

Partager cette publication
Nous Contacter
Découvrir également
 
La cession d’une entreprise est une étape importante dans la vie d’un dirigeant, d’un actionnaire ou d’un associé. Il est primordial d’anticiper cette cession, d’autant plus lorsque cette société est détenue directement par les associés, sans l’intermédiaire d’une société holding.
Une société holding est une société qui détient des titres dans une ou plusieurs autres sociétés, communément appelés « filiales ».
Afin de faciliter la transmission de titres de sociétés au sein d’un groupe familial, le législateur a instauré un dispositif fiscal visant à réduire le coût fiscal de l’opération en exonérant de droits de mutations à titre gratuit trois quarts de la valeur des titres de l’entreprise. Il s’agit du Pacte Dutreil.
Une holding est une société qui détient directement ou indirectement des participations dans une ou plusieurs autres sociétés. Une holding et ses filiales forment ensemble un groupe de sociétés.
La transmission d’une activité professionnelle s’accompagne en général du départ à la retraite du dirigeant ou de l’exploitant. Elle peut être effectuée à titre onéreux ou gratuit. Il s'agit d'une étape clé dans la vie du dirigeant, qu'il convient d'anticiper.
La SPFPL est un type particulier de société holding. Elle est en principe soumise à l’impôt sur les sociétés et peut sous conditions bénéficier de certains régimes de faveur en présence d’une filiale à l’impôt sur les sociétés et notamment du régime mère-fille et de la niche Copé.
Il existe deux contraintes règlementaires propres aux professions libérales : la détention du capital social et des droits de vote et l'objet social de la société.
Une société tout comme un groupe de sociétés se construisent au fur et à mesure de leur développement. Il peut arriver qu’au cours de leur vie, ils soient confrontés à une nécessaire adaptation pour faire face à des changements économiques, macroéconomiques, juridiques, sociaux etc.
Un excédent de trésorerie trop important sur les comptes bancaires de votre entreprise ne rapporte rien et, face à l’inflation, vous fait même perdre de l’argent. Plusieurs solutions existent pour placer la trésorerie de votre entreprise.
L’OBO (owner buy out) est une opération de cession à soi-même, variante du traditionnel LBO. Elle permet à un dirigeant-actionnaire de créer une holding qui rachètera sa propre entreprise via un endettement bancaire. Découvrez notre cas-pratique dans ce nouvel article de l’Académie.
Le statut d’entreprise individuelle peut être donné à toute personne physique qui exerce en son nom propre une ou plusieurs activités professionnelles indépendantes. Cette forme juridique permet à l’entrepreneur individuel de regrouper des moyens d’exploitation [...]
L’apport d’une entreprise individuelle à une société a des impacts en matière fiscale car cette opération s’apparente à une cession ou une cessation d’entreprise.
Conformément à l’article 29 de la loi du 22 mars 2012, les professions libérales sont définies comme celles qui groupent les personnes exerçant à titre habituel, de manière indépendante et sous leur responsabilité [...]
Au moment du décès d’un associé, de nombreuses questions se posent quant au devenir de l’entreprise. Les intérêts des ayants droit du défunt étant parfois opposés à ceux des associés, il convient d’anticiper en amont les conséquences juridiques et financières du décès [...]