Partir à l'étranger Expatriation et impatriation, comment bien préparer une mobilité internationale ?

L’expatriation est un projet exaltant qui peut concerner chacun d’entre nous au cours d’une vie, que l’on soit salarié, chef d’entreprise ou retraité. Il convient toutefois de préparer son départ à l’étranger (expatriation) tout comme son retour en France (impatriation) pour vivre une expérience réussie à l’international.

PRéPARER MON EXPATRIATION
Quelles sont les formalités de départ avant de partir à l’étranger ?
PRéPARER MON EXPATRIATION
Quelles sont les formalités de départ avant de partir à l’étranger ?

Avant votre départ, parmi les démarches à prévoir, une visite au Centre des Finances Publiques dont vous dépendez est vivement recommandée. Elle permet entre autres de :

  • Signaler officiellement votre départ de France avec ou sans sa famille ;
  • Donner votre nouvelle adresse à l’étranger ;
  • Connaitre les formalités sur les impôts à solder avant de partir ;
  • Comprendre le régime fiscal auquel vous serez soumis ;
  • Savoir quelles sont les déclarations à réaliser, comment, quand et à qui pour les mois et années à venir.

De nombreuses spécificités existent également en termes d’impôts (impôt sur le revenu, impôt sur la fortune immobilière, impôts locaux) et de contributions sociales. 

Les formalités pour s'expatrier : découvrez notre page dédiée.

Quel statut fiscal s’applique en cas de mobilité internationale ?
Quel statut fiscal s’applique en cas de mobilité internationale ?

Contrairement à certaines idées reçues, il ne suffit pas de partir travailler à l’étranger et de s’y installer pour bénéficier du statut de non-résident fiscal français. De plus, les conséquences fiscales sont importantes car le résident fiscal d’un pays est soumis à une obligation fiscale illimitée sur ses revenus mondiaux. Il a donc l’obligation de déclarer l’ensemble de ses revenus nationaux et étrangers dans son pays de résidence fiscale. 

Nos équipes, spécialisées depuis 1992 dans l’accompagnement de Français résidents à l’étranger, vous accompagnent dans la préparation de votre mobilité internationale. Nos 7 implantations à travers le monde nous assurent une parfaite maîtrise des réglementations par zone géographique et permettent un accompagnement de proximité. Prenez contact avec un conseiller. 

Quels changements anticiper en matière de prévoyance dans le cadre d’une mobilité internationale ?

Un départ à l’étranger implique des changements en matière de protection sociale : couverture santé à l’international, garanties de prévoyance, préparation de la retraite. Nous intervenons pour accompagner nos clients dans le choix des meilleures couvertures pour eux ou pour leurs salariés. 

La couverture sociale proposée par la Sécurité Sociale française ne s’applique pas toujours, selon le pays de destination (Union Européenne ou autre pays) et votre situation à l’étranger (travailleur expatrié, travailleur détaché, étudiant, retraité, demandeur d’emploi, fonctionnaire).

Pour cette raison, il est recommandé aux Français résidant à l'étranger de faire un appel à un professionnel pour les aider à sélectionner les garanties santé adaptées à leur projet d’expatriation. Cette assurance peut couvrir d’éventuels frais médicaux, d’hospitalisation, de soins dentaires, ou tout autre frais de santé non couvert par la Sécurité sociale française. 

Quels enjeux anticiper en matière de retraite dans le cadre d’une mobilité internationale ?
Quels enjeux anticiper en matière de retraite dans le cadre d’une mobilité internationale ?

Le montant de votre pension de retraite dépendra de plusieurs facteurs : nombre d’années de cotisation, régimes dans lesquels vous avez cotisé, pays dans lesquels vous avez travaillé… (travailleur non salarié, salarié, profession libérale). De plus, les règles fiscales relatives aux pensions de retraite peuvent varier en fonction du pays de résidence.

Préparer et anticiper votre retraite constitue un enjeu majeur, d’autant plus lorsque vous êtes Français non-résident ou prévoyez de partir vivre à l’étranger.  

PRéPARER MON RETOUR EN FRANCE
Préparer l’avenir
PRéPARER MON RETOUR EN FRANCE
Préparer l’avenir

De nombreux français décident un jour de mettre fin à leur expatriation pour rentrer en France. Quelles sont les incidences de ce retour en France d’un point de vue fiscal, social, successoral ? L’anticipation et la consultation d’un professionnel restent vos meilleurs atouts pour préparer au mieux ce retour dans l’hexagone. 

L’environnement d’investissements à l’international est particulièrement vaste. Investissements financiers, immobilier direct ou indirect, placements dédiés à la retraite, ou investissements en devises. Il est conseillé de consulter un professionnel de la gestion de patrimoine à l’international afin de sélectionner les solutions adaptées à vos projets et à votre profil d’investisseur. 

Le régime des impatriés
Le régime des impatriés

Sous réserve de remplir certaines conditions, les personnes qui rentrent en France après une période d’expatriation peuvent prétendre au statut « d’impatrié » et bénéficier de certains avantages fiscaux tels que des avantages fiscaux sur les revenus d’activité ou sur l’IFI – Impôt sur la Fortune Immobilière. 

Régime des impatriés : découvrez notre page dédiée.

Dernières actualités
 
10 juillet 2023

Prenez soin de votre famille durant votre expatriation

Un projet d’expatriation revêt par nature, une certaine complexité, une part de risque, d’aventure. L’obtention d’un visa, l’inscription des enfants dans une bonne école, le choix d’un logement confortable, sont des éléments déterminants dans la réussite d’un séjour de longue durée à l’étranger.

13 juillet 2023

Les successions internationales : quelles règles s’appliquent ?

Le règlement d’une succession internationale est particulièrement complexe dans la mesure où chaque État dispose de sa propre législation, que ce soit en matière civile (partage de la succession) ou en matière fiscale (imposition de la succession). Mais alors comment déterminer quelles règlent s’appliquent ?

19 juillet 2023

Retraite des expatriés : un environnement complexe

Lorsque vous travaillez à l’étranger, vous relevez, en principe, du régime obligatoire de retraite local et cotisez dans cet État. Ces périodes d’activité peuvent permettre de bénéficier d’une retraite auprès du régime local. Et, dans ce cas, lors de votre départ à la retraite, vous percevrez une retraite de chacun des régimes auxquels vous avez été affiliés : une retraite française et une retraite étrangère.