Publié le 25 avril 2024

Comment optimiser la stratégie de la rémunération dans le cadre d'une SARL ?

De manière générale, déterminer une stratégie de rémunération pertinente pour un dirigeant nécessite de maitriser différentes composantes, tout en étant capable, en cas de variation, d’en mesurer les conséquences.

Les 5 grandes catégories de la stratégie de la rémunération

La stratégie de rémunération peut être synthétisée par ces éléments clés, en 5 grandes catégories : 

  1. Le budget entreprise, c’est-à-dire le coût total de « fabrication » de la rémunération. Selon l'option retenue, le budget que l’entreprise consacre à la rémunération sera sensiblement différent.
  2. Le dividende et son fonctionnement (IS, PFU et le seuil d’assujettissement aux charges sociales)
  3. Les charges sociales et plus précisément celles de la section professionnelle concernée
  4. L’impôt sur le revenu
  5. La protection sociale portant sur toute la couverture santé, prévoyance et retraite. Si certaines options sont moins coûteuses pour l’entreprise, elles peuvent être moins protectrices pour le dirigeant et sa famille.

Comment arbitrer ?

Prenons un exemple : 

Rémunération 50 K€ et résultat avant Impôt société à arbitrer de 100 K€

> Prime de gérance ou dividendes ?

Un arbitrage peut s’effectuer de différentes manières :

  • Choix 1 : Maintien du coût entreprise et gain pour le dirigeant en termes de rémunération nette
  • Choix 2 : Maintien du revenu net pour le dirigeant, mais gain pour la société
  • Choix 3 : Optimisation de la protection sociale

Bâtir une stratégie de rémunération se fait donc en tenant compte de multiples facteurs : le train de vie du dirigeant, son état de santé, sa situation fiscale, ses perspectives à moyen-long terme, les résultats de son entreprise… 

Cette stratégie doit évoluer régulièrement pour s’adapter d’une part à la situation personnelle du dirigeant et d’autre part à l’environnement législatif.

Thématiques : Actualité financière

Florent Bebin

Directeur Commercial Protection Sociale

A lire dans la même catégorie
 
2 juillet 2024

Si le testament existe depuis la Grèce antique, le mandat de protection future et le mandat à effet posthume sont deux outils juridiques modernes introduits en 2007 dans le Code civil français. Leur usage permet d’anticiper des situations de vulnérabilité ou de préparer ce qu’il adviendra de son patrimoine.

1 juillet 2024

L’acquisition de Primonial permet désormais à Crystal de cumuler 22 Mds€ d’encours équilibrés entre clientèle directe et intermédiée, une collecte brute supérieure à 5 Mds€, générant près de 300 M€ de chiffre d’affaires [...]

28 juin 2024

Les professions libérales mettent à disposition leur temps et leurs compétences au service de leurs clients ou de leurs patients. Il semble donc évident de les protéger aussi bien eux que leurs proches en cas d'altération de leur état de santé et de leur capacité à exercer leur métier. Plusieurs axes sont à considérer.

28 juin 2024

Une personne entretient des liens avec un ou plusieurs pays lorsqu'elle possède une ou plusieurs nationalités, séjourne de façon permanente ou ponctuelle dans un ou plusieurs États, a son patrimoine situé dans différents pays, ou bien encore, elle a des membres de sa famille qui résident dans un ou plusieurs États. Tous ces liens ont des incidences dans de nombreux domaines : le premier qui vient à l'esprit est la fiscalité, mais d'autres impacts sur les domaines civils et sociaux ne doivent pas être négligés.

31 mai 2024

Dans le contexte économique actuel et face à une législation fiscale de plus en plus complexe, optimiser son revenu imposable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux foyers. La recherche de solutions permettant de réduire sa charge fiscale tout en maximisant ses rendements financiers est au cœur des stratégies patrimoniales [...]

31 mai 2024

Il existe une multitude de supports d’investissement disponibles au sein des contrats d’assurance-vie. Toutes les classes d’actifs y sont représentées : fonds cotés, immobilier, produits structurés, Private Equity, et composeront l’allocation du souscripteur en fonction de ses objectifs et de son profil de risque.