31 mai 2024

« Investir nécessite de la patience et une vision à long terme, tandis que spéculer repose sur l'anticipation des mouvements rapides du marché. » – Warren Buffett

À l’aune de cette citation, nous sommes tous des Warren Buffett. Investir implique une stratégie à long terme, nécessitant de la patience et une vision claire de l'avenir. 

Cette approche repose sur l'achat d'actifs dans l'espoir qu'ils croîtront en valeur au fil du temps, bénéficiant des tendances économiques globales et de la performance intrinsèque des entreprises. 

En revanche, spéculer est une pratique plus risquée, focalisée sur les mouvements rapides et souvent imprévisibles du marché. Les spéculateurs cherchent à tirer profit des fluctuations à court terme des prix, ce qui nécessite une anticipation précise et une tolérance élevée au risque.

Pourtant, l'étymologie du mot "spéculer" remonte au XIVᵉ siècle du terme latin "speculari" qui signifie « observer, guetter ; espionner », lui-même dérivé de « specula », qui signifie « lieu d’observation ». On pourrait donc objecter que spéculer sur les performances économiques futures des entreprises est une des étapes clé de l’investissement. Plus tard, au XVIIᵉ siècle, le terme « spéculer » a pris le sens financier et péjoratif que nous lui connaissons aujourd'hui.

Warren Buffett, connu pour son approche prudente et ses investissements à long terme, met en garde contre les dangers de la spéculation, fréquemment assimilée à un jeu de hasard. 

Cette citation invite les investisseurs à privilégier une approche réfléchie et patiente, fondée sur des fondamentaux solides, plutôt qu'à céder à la tentation des gains rapides et incertains du marché. Elle repose sur l’hypothèse qu’à long terme, l’évolution du cours des actions est corrélée aux performances économiques de l’entreprise.

Dans la théorie économique classique, l’investissement participe à une allocation optimale des capitaux vers les activités portées par la demande des consommateurs.

François Jubin

Directeur Général Zenith AM

Lire aussi
 
12 avril 2024

Qui paie ses dettes s'enrichit !

Cet adage populaire suggère qu'une gestion saine de ses finances personnelles permet davantage de liberté et de stabilité financière. Mais cet adage, pourrait-il s'appliquer à la gestion des finances publiques ?

29 mars 2024

L'art véritable est anticipateur - Saint-Pol-Roux

Il est tentant d’établir un parallèle entre la citation de Saint-Pol-Roux sur l'Art en tant qu'entité anticipatrice et la dynamique des prix sur les marchés financiers.

23 février 2024

La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie

Cette citation – souvent attribuée à tort à Sénèque – peut être une métaphore utile pour appréhender la volatilité et les incertitudes inhérentes aux marchés. Au lieu de se paralyser par la peur des corrections du marché ou des périodes de baisse, cette perspective suggère de trouver des moyens de tirer parti des conditions difficiles, afin de se positionner avantageusement pour l'avenir.

29 janvier 2024

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Les marchés obligataires ont été très optimistes sur le rythme de baisse des taux monétaires attendus en 2024. Le rappel à l’ordre de Christine Lagarde le 14 décembre dernier (« il ne faut pas baisser la garde » face à l’inflation) a participé à insuffler davantage de réalisme dans les équilibres du marché : quasiment l’ensemble des taux « Investment Grade » ont repris 40 points de base sur les 20 premiers jours de 2024.