Publié le 31 mai 2024

Les fondamentaux des profils de risques

En gestion de patrimoine, le choix d'un profil de risque est crucial pour une planification financière réussie de ses investissements. Cette approche repose sur les trois axiomes suivants. 

Les actions et les produits de taux

En premier lieu, les actions et les produits de taux (obligations et monétaires) sont les deux grandes classes d'actifs sous-jacentes auxquelles on peut allouer son épargne.

Les porteurs d'obligations sont rémunérés via le taux d'intérêt sur les sommes prêtées. Les investisseurs en actions sont quant à eux rémunérés par la valeur ajoutée résiduelle, une fois que les entreprises se sont acquittées des salaires, des charges d'intérêt et des taux (c'est-à-dire sur les bénéfices).

Les autres actifs ne sont que des dérivés plus ou moins lointains de ces deux catégories d’instruments. Cette présentation simplifiée est toutefois nécessaire aux deux axiomes suivants.

En second lieu, à long terme, les actions réalisent des performances supérieures au rendement des produits de taux. D’un point de vue économique, cela suppose que, dans la durée, le partage de la valeur ajoutée soit davantage en faveur des actionnaires que des créanciers. 

L'impact de la durée de détention

L’observation des historiques boursiers montre que généralement, la probabilité d’obtenir une meilleure performance sur les actions s’accroit avec la durée de détention. Si ce point est assez facile à mettre en évidence sur les actions américaines, la notion de long terme est difficile à expliciter et n’est pas une garantie. Cependant, les professionnels estiment qu’un horizon de 5 ans est une durée minimale recommandée.

Enfin, le risque de fluctuation important des actions à court terme se justifie par les fluctuations de l’activité économique et par l’incertitude qui entoure l’évolution future de la valeur ajoutée créée par les entreprises. Là encore, l’ampleur des risques est difficile à expliciter. Une mauvaise année boursière se traduit en général par une baisse autour de 15 %. Mais des chocs plus prononcés, comme en 2008 et 2020, peuvent aussi se produire.

La combinaison des actions et des produits de taux

En fonction de son appétit pour le risque et de son horizon d’investissement, l’investisseur peut combiner les deux classes d’actifs pour déterminer l’allocation entre produits de taux et actions qui lui semble optimale. Le positionnement retenu permettra ainsi de définir les choix d’instruments plus ou moins complexes et compatibles avec le profil de l’investisseur.

Si on compare les pratiques des épargnants européens à celles des américains (plus investis en actions), on en déduit que les premiers semblent accorder davantage d’importance à l’intolérance aux risques de court terme, qu’à ce que suggèrerait le critère d’horizon d’investissement.

Les investisseurs expérimentés objecteront que cette approche a été peu « efficace » face au choc de taux que nous avons traversé en 2022, les profils conservateurs ayant subi des corrections parfois proches de celles des actions.

Le retour à des taux positifs permet de revenir sur cette approche avec davantage de sérénité, les obligations retrouvant leur rôle de valeur refuge.

Thématiques : Actualité financière

François Jubin

Directeur Général Zenith AM

A lire dans la même catégorie
 
2 juillet 2024

Si le testament existe depuis la Grèce antique, le mandat de protection future et le mandat à effet posthume sont deux outils juridiques modernes introduits en 2007 dans le Code civil français. Leur usage permet d’anticiper des situations de vulnérabilité ou de préparer ce qu’il adviendra de son patrimoine.

1 juillet 2024

L’acquisition de Primonial permet désormais à Crystal de cumuler 22 Mds€ d’encours équilibrés entre clientèle directe et intermédiée, une collecte brute supérieure à 5 Mds€, générant près de 300 M€ de chiffre d’affaires [...]

28 juin 2024

Les professions libérales mettent à disposition leur temps et leurs compétences au service de leurs clients ou de leurs patients. Il semble donc évident de les protéger aussi bien eux que leurs proches en cas d'altération de leur état de santé et de leur capacité à exercer leur métier. Plusieurs axes sont à considérer.

28 juin 2024

Une personne entretient des liens avec un ou plusieurs pays lorsqu'elle possède une ou plusieurs nationalités, séjourne de façon permanente ou ponctuelle dans un ou plusieurs États, a son patrimoine situé dans différents pays, ou bien encore, elle a des membres de sa famille qui résident dans un ou plusieurs États. Tous ces liens ont des incidences dans de nombreux domaines : le premier qui vient à l'esprit est la fiscalité, mais d'autres impacts sur les domaines civils et sociaux ne doivent pas être négligés.

31 mai 2024

Dans le contexte économique actuel et face à une législation fiscale de plus en plus complexe, optimiser son revenu imposable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux foyers. La recherche de solutions permettant de réduire sa charge fiscale tout en maximisant ses rendements financiers est au cœur des stratégies patrimoniales [...]

31 mai 2024

Il existe une multitude de supports d’investissement disponibles au sein des contrats d’assurance-vie. Toutes les classes d’actifs y sont représentées : fonds cotés, immobilier, produits structurés, Private Equity, et composeront l’allocation du souscripteur en fonction de ses objectifs et de son profil de risque.