29 janvier 2024

Immobilier : où investir en 2024 ?

Pour résumer l’année immobilière 2023, il est important de retenir que malgré la plus forte compression des volumes de transaction depuis 10 ans, les prix immobiliers n’ont connu qu’une correction lente, contenue et variable selon les territoires.

La plus forte compression des volumes de transaction depuis 10 ans  

À fin août 2023, la baisse du volume de ventes sur douze mois atteint désormais 16,6 % sur un an. Une baisse annuelle aussi conséquente n’avait pas été relevée depuis 10 ans. 

En effet, il y a d’un côté des acquéreurs confrontés à un coût d’acquisition de l’immobilier plus élevé (lié à la hausse des taux d’emprunt) et d’un autre côté des vendeurs qui renoncent à vendre plutôt que de concéder une baisse de prix.