29 janvier 2024

"Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué"

Les marchés obligataires ont été très optimistes sur le rythme de baisse des taux monétaires attendus en 2024.

Le rappel à l’ordre de Christine Lagarde le 14 décembre dernier (« il ne faut pas baisser la garde » face à l’inflation) a participé à insuffler davantage de réalisme dans les équilibres du marché : quasiment l’ensemble des taux « Investment Grade » ont repris 40 points de base sur les 20 premiers jours de 2024.

Une fois les excès corrigés, il reste néanmoins un scénario central basé sur la désinflation : 2,7 % pour l’inflation sous-jacente en 2024 selon la BCE et une baisse des taux qui pourrait voir le jour en milieu d’année.

François Jubin

Directeur Général Zenith AM

Lire aussi
 
29 mars 2024

L'art véritable est anticipateur - Saint-Pol-Roux

Il est tentant d’établir un parallèle entre la citation de Saint-Pol-Roux sur l'Art en tant qu'entité anticipatrice et la dynamique des prix sur les marchés financiers.

23 février 2024

La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie

Cette citation – souvent attribuée à tort à Sénèque – peut être une métaphore utile pour appréhender la volatilité et les incertitudes inhérentes aux marchés. Au lieu de se paralyser par la peur des corrections du marché ou des périodes de baisse, cette perspective suggère de trouver des moyens de tirer parti des conditions difficiles, afin de se positionner avantageusement pour l'avenir.