29 mars 2024

Faut-il revenir sur les « Small Cap » ?

En l’espace de deux ans, l’Euro Stoxx Small Cap[1] aura rendu la surperformance qu’il avait accumulée au cours de la décennie précédente. Les prochaines années ouvriront-elles un nouveau cycle favorable aux « Small Cap ? »

Le choc d’inflation, la hausse des taux, l’invasion de l’Ukraine et le ralentissement économique ont été autant de vents contraires puissants pour les petites valeurs. Les modèles économiques ont été fragilisés par la hausse des taux, les efforts d’ajustement demandés par les grandes valeurs, souvent donneurs d’ordre, ont amputé leur profitabilité et l’absence de pricing power pour certaines, ne leur a pas permis de répercuter dans les marges, les hausses de coûts des entrants.

Lorsque les grandes capitalisations (Euro Stoxx Large Cap) ont vu leurs résultats croître de 50 % depuis 2019, ceux de l’Euro Stoxx Small Cap ont cru de seulement 20 %. Les taux de marge des premières ont été améliorés de 8 % à 10 %, lorsque que sur les small cap, ils ont baissé de 5,5 % à 4,5 %.

Les arguments qui avaient autrefois fait leur succès - actionnariat dirigeant permettant un alignement des intérêts du dirigeant sur celui des actionnaires, dirigeants plus impliqués dans le quotidien de l’entreprise, croissance soutenue, plus grande agilité - n’ont pas joué dans le dernier cycle économique. 

La baisse relative des cours a néanmoins permis de restaurer la prime de risque du segment avec un PE[2] de 12 fois les résultats attendus sur les 12 prochains mois, contre un PE de 14 pour les Large Cap. Certaines sociétés, jugeant que la valeur intrinsèque n’est pas suffisamment reconnue par les marchés, préfèrent ainsi se retirer de la cote.

De plus, les analystes semblent à nouveau optimistes sur la capacité de ces sociétés à faire croître leurs résultats sur les prochains exercices. Ils attendent une progression des résultats de l’ordre 50 % d’ici à 2025, contre une quasi-stagnation pour les Large Cap. 

Toutefois, l’univers des Small Cap étant beaucoup moins couvert par les analystes que celui des Small Cap, il convient de considérer ces chiffres avec prudence.

La baisse des taux attendue et une légère reprise économique en 2025 pourrait conforter ce scénario optimiste. Il sera cependant nécessaire de convaincre des investisseurs qui ont pour le moment déserté ce segment. 

[1] L’Euro Stoxx Small Cap est un indice représentatif des valeurs présentant les plus faibles capitalisations de l’Eurostoxx. Il est composé de 85 valeurs dont la capitalisation médiane s’élève à EUR 3 MM. Sur ce critère, l’indice correspond davantage à un segment « Midcap » qu’au « Small Cap ».

[2] PE ou Price Earning Ratio. Cet indicateur correspond au ratio entre les résultats par actions et le cours des actions. Source Bloomberg

François Jubin

Directeur Général Zenith AM

Lire aussi
 
11 juin 2024

Le Monde du chiffre édition 2024 : Une 9ème étoile au palmarès pour Laplace

Palmarès Le Monde du Chiffre : Laplace décroche sa 9ème étoile consécutive dans la catégorie Gestion de Patrimoine [...]

31 mai 2024

Maîtriser ses revenus pour maîtriser sa fiscalité : les stratégies efficaces pour réduire votre charge fiscale

Dans le contexte économique actuel et face à une législation fiscale de plus en plus complexe, optimiser son revenu imposable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux foyers. La recherche de solutions permettant de réduire sa charge fiscale tout en maximisant ses rendements financiers est au cœur des stratégies patrimoniales [...]

31 mai 2024

Quels sont les différents modes de gestion en assurance-vie ?

Il existe une multitude de supports d’investissement disponibles au sein des contrats d’assurance-vie. Toutes les classes d’actifs y sont représentées : fonds cotés, immobilier, produits structurés, Private Equity, et composeront l’allocation du souscripteur en fonction de ses objectifs et de son profil de risque.

31 mai 2024

Les fondamentaux des profils de risques

En gestion de patrimoine, le choix d'un profil de risque est crucial pour une planification financière réussie de ses investissements. Cette approche repose sur trois axiomes.

31 mai 2024

Les enjeux de la diversification financière

L’axiome de base d’une gestion avisée de ses deniers repose sur un choix pluriel des investissements projetés. Il s’agit de diversifier ses placements, afin de ne pas leur faire endurer le risque d’être soumis à un unique aléa : celui de l’évolution du seul actif au sein duquel l’investissement a été réalisé.

30 mai 2024

L’assurance-vie luxembourgeoise : un instrument contemporain pour la gestion de son patrimoine

Depuis plusieurs années, l’assurance-vie luxembourgeoise prend une place à part entière dans l’écosystème des investissements de la clientèle patrimoniale, grâce à ses nombreux atouts.