Publié le 23 juin 2023

Jerome le faucon ; Pendant ce temps, en Chine…

Le président de la Fed n’a pas livré le discours rêvé aux observateurs hier à l’occasion de son allocution devant la Chambre des représentants. Pour Jerome Powell, il reste ainsi nécessaire pour la Fed de poursuivre son resserrement monétaire !Les partisans du verre à moitié plein souligneront que le parcours de durcissement monétaire restant est bien minime par rapport au chemin déjà parcouru… Il n’en reste pas moins vrai que la perspective d’un pivot* de la Banque centrale s’éloigne quelque peu, et que l’inflation ne ralentit pas assez vite aux yeux des banquiers centraux du pays de l’Oncle Sam…Jerome Powell rappelant que la vision défendue emportait un large consensus au sein du « board » de la Banque centrale.

Comment expliquer ce rythme ô combien capricieux auquel l’inflation diminue ? En dépit d’un durcissement des conditions de financement historique en 2022, l’économie américaine continue de frapper par sa résilience, comme l’illustrent d’ailleurs les dernières statistiques du pays.Le marché immobilier américain, pourtant pas le dernier à subir théoriquement l’impact de la remontée des taux, a même surpris par un rebond après plusieurs trimestres de contraction ! Sans surprise, ce contexte plaide pour une nouvelle hausse des taux à l’occasion du prochain meeting de la Fed (26 juillet).

Comme le soulignent les analystes de CM-CIC, il reste probable que l’institution reste prudente lors des réunions suivantes. Comprendre : une pause dans le relèvement des taux pendant plusieurs mois reste dans les cartons, afin de laisser le temps aux banquiers centraux d’étudier les différents impacts économiques de son action des derniers mois.Les économistes continuent d’anticiper un ralentissement de la croissance, notamment sous l’effet du durcissement des conditions de financement. A suivre…

*Point pivot : niveau maximal atteint par les taux directeurs de la Banque centrale avant un changement d’orientation. En l’occurrence, il s’agit du niveau maximal atteint avant que la Fed ne décide de procéder à une baisse de taux.

PENDANT CE TEMPS, EN CHINE…

L’heure est à la baisse des taux d’intérêts ! Si les investisseurs ont sanctionné cette semaine l’absence de relance budgétaire, l’Empire du Milieu a, par son assouplissement monétaire, rappelé la dynamique bien distincte dans laquelle il évolue par rapport au reste du monde.

La Chine a ainsi consécutivement baissé ses taux directeurs de 10 points de base, puis ses taux de référence à 1 an et 5 ans des banques commerciales (qui servent de référence aux prêts immobiliers).

Les observateurs attendaient une action plus importante en termes de soutien à l’activité d’une Banque centrale qui n’a elle pas à lutter contre l’inflation qui reste proche de 0% malgré la reprise économique en cours.Des annonces supplémentaires, notamment au niveau budgétaire, restent probables à court terme. Rappelons d’ailleurs que le Politburo présidé par Xi Jinping se tiendra début juillet.

L’actualité financière fut plutôt riche ces derniers jours puisque l’évolution des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis fut très commentée dans les salles de marché. La rencontre entre le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken et Xi Jinping a ainsi fait naître des espoirs de réchauffement des relations entre les deux grandes puissances.

Bien sûr, les tensions autour de Taïwan ne vont pas s’envoler du jour au lendemain, mais les deux pays se sont tout de même engagés à maintenir des échanges réguliers.

Source : WiseAM, société de gestion du groupe Crystal

Crédits images : Adobe Stock

Achevé de rédiger par Guillaume Brusson le 22/06/2023 Avertissement au lecteur : Données les plus récentes à la date de publication. Ceci est une communication publicitaire. Cet article promotionnel n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Il fait état d’analyses ou descriptions préparées par WiseAM sur la base d’informations générales et de données statistiques historiques de source publique. L’opinion exprimée ci-dessus est à jour à date de ce document et est susceptible de changer. Ces éléments sont fournis à titre indicatif et ne sauraient constituer en aucun cas une garantie de performance future. Ces analyses ou descriptions peuvent être soumises à interprétations selon les méthodes utilisées. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de WiseAM. Cette note ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement dans les instruments ou valeurs y figurant. Toute méthode de gestion présentée dans cet article ne constitue pas une approche exclusive et WiseAM se réserve la faculté d’utiliser toute autre méthode qu’elle jugera appropriée.


WiseAM, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le numéro GP–11000028.


Laplace, société inscrite sur le Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance (www.orias.fr), sous le n. 22001887 en qualité de conseiller en investissements financiers (CIF), courtier en assurance (COA), courtier en opérations de banque et services de paiement (COBSP). Activité de démarchage bancaire et financier. Activité de transaction sur immeubles et fonds de commerce, carte professionnelle N. CPI 3402 2022 000 000 026 délivrée par la CCI de Paris Ile-de-France NE PEUT RECEVOIR AUCUN FONDS, EFFET OU VALEUR. Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. Garanties financières de la compagnie MMA-IARD Assurances Mutuelles/MMA IARD, 14 boulevard Marie et Alexandre Oyon, 72030 Le Mans Cedex 9, TVA intracommunautaire n. FR17 900 504 481 00020, SAS au capital de 417 027,54 E SIREN 900 504 481 RCS de Paris.

Thématiques : Actualité financière
A lire dans la même catégorie
 
2 juillet 2024

Si le testament existe depuis la Grèce antique, le mandat de protection future et le mandat à effet posthume sont deux outils juridiques modernes introduits en 2007 dans le Code civil français. Leur usage permet d’anticiper des situations de vulnérabilité ou de préparer ce qu’il adviendra de son patrimoine.

1 juillet 2024

L’acquisition de Primonial permet désormais à Crystal de cumuler 22 Mds€ d’encours équilibrés entre clientèle directe et intermédiée, une collecte brute supérieure à 5 Mds€, générant près de 300 M€ de chiffre d’affaires [...]

28 juin 2024

Les professions libérales mettent à disposition leur temps et leurs compétences au service de leurs clients ou de leurs patients. Il semble donc évident de les protéger aussi bien eux que leurs proches en cas d'altération de leur état de santé et de leur capacité à exercer leur métier. Plusieurs axes sont à considérer.

28 juin 2024

Une personne entretient des liens avec un ou plusieurs pays lorsqu'elle possède une ou plusieurs nationalités, séjourne de façon permanente ou ponctuelle dans un ou plusieurs États, a son patrimoine situé dans différents pays, ou bien encore, elle a des membres de sa famille qui résident dans un ou plusieurs États. Tous ces liens ont des incidences dans de nombreux domaines : le premier qui vient à l'esprit est la fiscalité, mais d'autres impacts sur les domaines civils et sociaux ne doivent pas être négligés.

31 mai 2024

Dans le contexte économique actuel et face à une législation fiscale de plus en plus complexe, optimiser son revenu imposable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux foyers. La recherche de solutions permettant de réduire sa charge fiscale tout en maximisant ses rendements financiers est au cœur des stratégies patrimoniales [...]

31 mai 2024

Il existe une multitude de supports d’investissement disponibles au sein des contrats d’assurance-vie. Toutes les classes d’actifs y sont représentées : fonds cotés, immobilier, produits structurés, Private Equity, et composeront l’allocation du souscripteur en fonction de ses objectifs et de son profil de risque.