8 septembre 2023

Les investisseurs veulent leur pivot !

En des temps pas si lointains, le rebond « surprise » de l’indice ISM des services au mois d’août publié cette semaine (54,4 vs 52,5 attendu et 52,7 en juillet) aurait été salué avec grand bruit par les opérateurs. Témoin supplémentaire de la résilience de l’économie US, cet indicateur n’a pourtant pas déclenché de salves d’achats sur les actifs risqués… mais bien une remontée des taux souverains américains et une hausse du dollar. Notons d’ailleurs que cette résilience de l’économie du pays de l’Oncle Sam semble profiter à toutes les composantes de l’enquête (emploi, nouvelles commandes et prix).

A l’évidence, les observateurs continuent de voir le verre à moitié vide… pourquoi ? Ceux-ci s’inquiètent toujours autant de la lecture que fera la Réserve fédérale de ces données macro-économiques. Va-t-elle réellement, comme le consensus le prévoyait jusqu’alors, procéder à une pause dans son durcissement des conditions financières ?

Heureusement pour la psychologie des investisseurs, le Beige Book de la Fed publié quelques heures après, est venu nuancer le tableau dressé par l’enquête ISM des services.

L’activité économique serait donc restée modeste pendant l'été, à l'exception des dépenses de consommation des ménages dans le secteur touristique. Surtout, il semblerait que les ménages subissent le durcissement des conditions financières et jouissent désormais de possibilités de consommation considérablement restreintes, car ils ont désormais recours au crédit après avoir consommé leurs économies « Covid ». Le scénario d’une « pause » prochaine de la Fed reste probable. A suivre…

Pendant ce temps, en zone euro…

L’activité semble faire preuve d’une résilience moindre par rapport à son homologue américaine ! Les ventes au détail du mois de juillet ont ainsi enregistré une nouvelle baisse, avec une diminution de 0,2% en volume par rapport au mois précédent… et une chute de 1% sur une période d'un an. U

n contexte qui reflète une fois de plus les effets de l'inflation sur la capacité des ménages à consommer. La demande reste faible, d'autant plus dans un contexte de fragilisation de la confiance des ménages, les incitant à ne pas utiliser l'épargne qu'ils ont accumulée pendant la période du Covid-19 pour amortir ces chocs. Cette situation commence à entraîner des répercussions significatives sur les entreprises, avec une réduction notable de leurs carnets de commandes.

Les retards de livraison dus aux perturbations des chaînes d'approvisionnement, qui ont masqué ce problème pendant plusieurs trimestres, ne sont plus d’actualité aujourd'hui. Les entreprises seront donc contraintes de réduire leur production, ce qui devrait avoir un impact sur les investissements et les opportunités d'embauche. La partition de la BCE ne semble ainsi pas plus facile à jouer que celle de la Fed…

Sources : WiseAM

Crédits images : Gettyimages

Achevé de rédiger par Guillaume Brusson le 08/09/2023

Avertissement au lecteur : Données les plus récentes à la date de publication. Ceci est une communication publicitaire. Cet article promotionnel n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Il fait état d’analyses ou descriptions préparées par WiseAM sur la base d’informations générales et de données statistiques historiques de source publique. L’opinion exprimée ci-dessus est à jour à date de ce document et est susceptible de changer. Ces éléments sont fournis à titre indicatif et ne sauraient constituer en aucun cas une garantie de performance future. Ces analyses ou descriptions peuvent être soumises à interprétations selon les méthodes utilisées. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de WiseAM. Cette note ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement dans les instruments ou valeurs y figurant. Toute méthode de gestion présentée dans cet article ne constitue pas une approche exclusive et WiseAM se réserve la faculté d’utiliser toute autre méthode qu’elle jugera appropriée.WiseAM, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le numéro GP–11000028.Laplace, société inscrite sur le Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance (www.orias.fr), sous le n. 22001887 en qualité de conseiller en investissements financiers (CIF), courtier en assurance (COA), courtier en opérations de banque et services de paiement (COBSP). Activité de démarchage bancaire et financier. Activité de transaction sur immeubles et fonds de commerce, carte professionnelle N. CPI 3402 2022 000 000 026 délivrée par la CCI de Paris Ile-de-France NE PEUT RECEVOIR AUCUN FONDS, EFFET OU VALEUR. Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. Garanties financières de la compagnie MMA-IARD Assurances Mutuelles/MMA IARD, 14 boulevard Marie et Alexandre Oyon, 72030 Le Mans Cedex 9, TVA intracommunautaire n. FR17 900 504 481 00020, SAS au capital de 417 027,54 E SIREN 900 504 481 RCS de Paris.

Lire aussi
 
10 avril 2024

Palmarès Monde du Chiffre Édition 2024

En 2024, mériterons-nous de nouveau votre confiance ? Etoile d’or de 2016 à 2023, Laplace a le plaisir de concourir, cette année encore, dans la catégorie « Conseil en Gestion de Patrimoine », dans le cadre du Palmarès Le Monde du Chiffre.

5 avril 2024

L'activité tient bon sur le Vieux Continent ; La communication inégale des banquiers centraux américains

La semaine en cours a été marquée par la publication en Europe d’indicateurs d’activité PMI (Purchasing Manager’s Index) qui offrent un regard sur l’état économique de l’activité manufacturière et des services d’un pays ou d’une zone économique. Les indicateurs d’activité du secteur manufacturier publiés mardi ont créé la surprise avec des chiffres supérieurs aux attentes des analystes.

29 mars 2024

Faut-il revenir sur les « Small Cap » ?

En l’espace de deux ans, l’Euro Stoxx Small Cap aura rendu la surperformance qu’il avait accumulée au cours de la décennie précédente. Les prochaines années ouvriront-elles un nouveau cycle favorable aux "Small Cap" ?

29 mars 2024

Comment optimiser la cession de son entreprise grâce à l'économie réelle ?

Au-delà d’être un excellent moyen de diversification de son patrimoine, le capital investissement permet également au chef d’entreprise de mettre en musique la stratégie d’optimisation de cession de son actif professionnel.

29 mars 2024

Les phases clés de l'accompagnement patrimonial des dirigeants d'entreprise

À chacune des phases clés du cycle de vie de l’entreprise, le dirigeant dispose d’une panoplie de solutions reposant sur des outils juridiques, fiscaux, sociaux et assurantiels. La combinaison de mécanismes minutieusement choisis visera à optimiser la gestion des intérêts professionnels et privés, afin de minimiser les risques d’atteinte des objectifs fixés dans une perspective de long terme.

29 mars 2024

La Holding familiale : entre enjeux juridiques, fiscaux et familiaux

Véritable outil patrimonial, la holding familiale se révèle être un véhicule juridique permettant au chef de famille de développer sa surface patrimoniale tout en optimisant ingénieusement sa détention et sa transmission.