Publié le 8 septembre 2023

Les investisseurs veulent leur pivot ; Pendant ce temps, en zone euro…

En des temps pas si lointains, le rebond « surprise » de l’indice ISM des services au mois d’août publié cette semaine (54,4 vs 52,5 attendu et 52,7 en juillet) aurait été salué avec grand bruit par les opérateurs. Témoin supplémentaire de la résilience de l’économie US, cet indicateur n’a pourtant pas déclenché de salves d’achats sur les actifs risqués… mais bien une remontée des taux souverains américains et une hausse du dollar. Notons d’ailleurs que cette résilience de l’économie du pays de l’Oncle Sam semble profiter à toutes les composantes de l’enquête (emploi, nouvelles commandes et prix).

A l’évidence, les observateurs continuent de voir le verre à moitié vide… pourquoi ? Ceux-ci s’inquiètent toujours autant de la lecture que fera la Réserve fédérale de ces données macro-économiques. Va-t-elle réellement, comme le consensus le prévoyait jusqu’alors, procéder à une pause dans son durcissement des conditions financières ?

Heureusement pour la psychologie des investisseurs, le Beige Book de la Fed publié quelques heures après, est venu nuancer le tableau dressé par l’enquête ISM des services.

L’activité économique serait donc restée modeste pendant l'été, à l'exception des dépenses de consommation des ménages dans le secteur touristique. Surtout, il semblerait que les ménages subissent le durcissement des conditions financières et jouissent désormais de possibilités de consommation considérablement restreintes, car ils ont désormais recours au crédit après avoir consommé leurs économies « Covid ». Le scénario d’une « pause » prochaine de la Fed reste probable. A suivre…

Pendant ce temps, en zone euro…

L’activité semble faire preuve d’une résilience moindre par rapport à son homologue américaine ! Les ventes au détail du mois de juillet ont ainsi enregistré une nouvelle baisse, avec une diminution de 0,2% en volume par rapport au mois précédent… et une chute de 1% sur une période d'un an. U

n contexte qui reflète une fois de plus les effets de l'inflation sur la capacité des ménages à consommer. La demande reste faible, d'autant plus dans un contexte de fragilisation de la confiance des ménages, les incitant à ne pas utiliser l'épargne qu'ils ont accumulée pendant la période du Covid-19 pour amortir ces chocs. Cette situation commence à entraîner des répercussions significatives sur les entreprises, avec une réduction notable de leurs carnets de commandes.

Les retards de livraison dus aux perturbations des chaînes d'approvisionnement, qui ont masqué ce problème pendant plusieurs trimestres, ne sont plus d’actualité aujourd'hui. Les entreprises seront donc contraintes de réduire leur production, ce qui devrait avoir un impact sur les investissements et les opportunités d'embauche. La partition de la BCE ne semble ainsi pas plus facile à jouer que celle de la Fed…

Sources : WiseAM

Crédits images : Gettyimages

Achevé de rédiger par Guillaume Brusson le 08/09/2023

Avertissement au lecteur : Données les plus récentes à la date de publication. Ceci est une communication publicitaire. Cet article promotionnel n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Il fait état d’analyses ou descriptions préparées par WiseAM sur la base d’informations générales et de données statistiques historiques de source publique. L’opinion exprimée ci-dessus est à jour à date de ce document et est susceptible de changer. Ces éléments sont fournis à titre indicatif et ne sauraient constituer en aucun cas une garantie de performance future. Ces analyses ou descriptions peuvent être soumises à interprétations selon les méthodes utilisées. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de WiseAM. Cette note ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement dans les instruments ou valeurs y figurant. Toute méthode de gestion présentée dans cet article ne constitue pas une approche exclusive et WiseAM se réserve la faculté d’utiliser toute autre méthode qu’elle jugera appropriée.WiseAM, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le numéro GP–11000028.Laplace, société inscrite sur le Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance (www.orias.fr), sous le n. 22001887 en qualité de conseiller en investissements financiers (CIF), courtier en assurance (COA), courtier en opérations de banque et services de paiement (COBSP). Activité de démarchage bancaire et financier. Activité de transaction sur immeubles et fonds de commerce, carte professionnelle N. CPI 3402 2022 000 000 026 délivrée par la CCI de Paris Ile-de-France NE PEUT RECEVOIR AUCUN FONDS, EFFET OU VALEUR. Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. Garanties financières de la compagnie MMA-IARD Assurances Mutuelles/MMA IARD, 14 boulevard Marie et Alexandre Oyon, 72030 Le Mans Cedex 9, TVA intracommunautaire n. FR17 900 504 481 00020, SAS au capital de 417 027,54 E SIREN 900 504 481 RCS de Paris.

Thématiques : Actualité financière
A lire dans la même catégorie
 
2 juillet 2024

Si le testament existe depuis la Grèce antique, le mandat de protection future et le mandat à effet posthume sont deux outils juridiques modernes introduits en 2007 dans le Code civil français. Leur usage permet d’anticiper des situations de vulnérabilité ou de préparer ce qu’il adviendra de son patrimoine.

1 juillet 2024

L’acquisition de Primonial permet désormais à Crystal de cumuler 22 Mds€ d’encours équilibrés entre clientèle directe et intermédiée, une collecte brute supérieure à 5 Mds€, générant près de 300 M€ de chiffre d’affaires [...]

28 juin 2024

Les professions libérales mettent à disposition leur temps et leurs compétences au service de leurs clients ou de leurs patients. Il semble donc évident de les protéger aussi bien eux que leurs proches en cas d'altération de leur état de santé et de leur capacité à exercer leur métier. Plusieurs axes sont à considérer.

28 juin 2024

Une personne entretient des liens avec un ou plusieurs pays lorsqu'elle possède une ou plusieurs nationalités, séjourne de façon permanente ou ponctuelle dans un ou plusieurs États, a son patrimoine situé dans différents pays, ou bien encore, elle a des membres de sa famille qui résident dans un ou plusieurs États. Tous ces liens ont des incidences dans de nombreux domaines : le premier qui vient à l'esprit est la fiscalité, mais d'autres impacts sur les domaines civils et sociaux ne doivent pas être négligés.

31 mai 2024

Dans le contexte économique actuel et face à une législation fiscale de plus en plus complexe, optimiser son revenu imposable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux foyers. La recherche de solutions permettant de réduire sa charge fiscale tout en maximisant ses rendements financiers est au cœur des stratégies patrimoniales [...]

31 mai 2024

Il existe une multitude de supports d’investissement disponibles au sein des contrats d’assurance-vie. Toutes les classes d’actifs y sont représentées : fonds cotés, immobilier, produits structurés, Private Equity, et composeront l’allocation du souscripteur en fonction de ses objectifs et de son profil de risque.