28 juin 2023

Le PER : une enveloppe parfaitement adaptée aux supports d’investissements alternatifs

Épargne retraite ne rime pas seulement avec dispositif fiscal : n’oublions pas que les allocations financières mises en place au sein des différentes enveloppes sont garantes de l’évolution du capital des épargnants.

Entre actifs tangibles et financement de l’économie réelle, de nombreuses solutions existent pour diversifier son épargne en dehors des supports d’investissement traditionnels.

Horizon de placement : variable clef d’une allocation

La principale contrainte dans la construction d’une allocation est l’horizon de placement. En effet, pour un grand nombre d’investisseurs, les capitaux doivent être mobilisables sur du court/moyen terme.

Cette contrainte n’a plus lieu d’être avec le Plan d’Épargne Retraite où l’horizon de placement est la retraite, permettant ainsi de se projeter sur un temps plus long. Les investisseurs ont alors de fait la capacité de supporter les fluctuations des marchés ou encore l’illiquidité de certains placements.

À ce titre, les assureurs depuis longtemps offrent la possibilité aux épargnants de sélectionner en dehors des supports financiers traditionnels des supports d’investissements alternatifs. Souvent moins volatils, offrant des perspectives de rendement attractives (en contrepartie d’une moins bonne liquidité) et surtout voués à financer l’économie réelle. Il paraissait donc légitime de trouver ce type d’investissement au sein des contrats d’assurances-vie et de Plan d’Épargne Retraite.

La loi Pacte, entrée en vigueur le 1er janvier 2020, a fortement contribué à cet objectif et notamment à la démocratisation de la classe d’actifs reine du non coté : le Private Equity.

Quels supports sont éligibles ?

En plus des fonds cotés traditionnels et des produits structurés, nous retrouvons deux thématiques pour se positionner sur du temps long et diversifier son Plan d’Épargne Retraite :

  • L’immobilier, classe d’actif déjà bien appréhendée des épargnants au sein de leurs contrats ;
  • Le Private Equity, en cours de démocratisation, qui permet aux investisseurs de viser des performances attractives en contrepartie de son illiquidité.

Les supports immobiliers

Parmi les solutions très appréciées des épargnants français, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont déjà largement utilisées pour diversifier les stratégies au sein du Plan d’Épargne Retraite. Proposant des thématiques d’investissement très variées autour d’un actif quasi exclusivement dédié à l’immobilier physique, leurs cash flows récurrents et prévisibles sont un élément appréciable dans les allocations des épargnants n’ayant pas de contrainte d’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Les SCI (Sociétés Civiles) quant à elles diversifient leur actif entre immobilier physique et immobilier papier (titres de foncières, parts de sociétés dont l’objet est immobilier…). Et, présentent également une plus grande liquidité.

Enfin, les OPCI (Organisme de Placement Collectif en Immobilier), véhicules hybrides, proposent un investissement diversifié entre immobilier et instruments financiers. Leur rendement est moins stable que celui des SCPI mais ces véhicules présentent aussi une meilleure liquidité.

Les supports de Private Equity

Les FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque) sont les supports les plus visibles au sein du Plan d’Épargne Retraite et accessibles dès quelques milliers d’euros. Ces supports permettent d’investir au capital de sociétés non cotées et de financer la croissance d’entreprises à tous les stades de maturité (stades auxquels le risque sera corrélé) : amorçage, développement, transmission ou retournement via des augmentations de capital ou des opérations à effet de levier (LBO).

Ces solutions peuvent être sectorielles (santé, tech, consommation, tourisme, industrie…) ou diversifiées pour répondre à tous les objectifs et convenir à toutes les sensibilités.

Toutes les classes d’actifs sont donc maintenant disponibles au sein du Plan d’Épargne Retraite. Les allocations doivent être travaillées finement pour répondre aux objectifs des épargnants qui doivent rester à l’écoute de nouvelles opportunités… et le temps confirmera les bonnes décisions.

Bertrand Rabot

Directeur de l'Offre

Lire aussi
 
11 juin 2024

Le Monde du chiffre édition 2024 : Une 9ème étoile au palmarès pour Laplace

Palmarès Le Monde du Chiffre : Laplace décroche sa 9ème étoile consécutive dans la catégorie Gestion de Patrimoine [...]

31 mai 2024

Maîtriser ses revenus pour maîtriser sa fiscalité : les stratégies efficaces pour réduire votre charge fiscale

Dans le contexte économique actuel et face à une législation fiscale de plus en plus complexe, optimiser son revenu imposable est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux foyers. La recherche de solutions permettant de réduire sa charge fiscale tout en maximisant ses rendements financiers est au cœur des stratégies patrimoniales [...]

31 mai 2024

Quels sont les différents modes de gestion en assurance-vie ?

Il existe une multitude de supports d’investissement disponibles au sein des contrats d’assurance-vie. Toutes les classes d’actifs y sont représentées : fonds cotés, immobilier, produits structurés, Private Equity, et composeront l’allocation du souscripteur en fonction de ses objectifs et de son profil de risque.

31 mai 2024

Les fondamentaux des profils de risques

En gestion de patrimoine, le choix d'un profil de risque est crucial pour une planification financière réussie de ses investissements. Cette approche repose sur trois axiomes.

31 mai 2024

Les enjeux de la diversification financière

L’axiome de base d’une gestion avisée de ses deniers repose sur un choix pluriel des investissements projetés. Il s’agit de diversifier ses placements, afin de ne pas leur faire endurer le risque d’être soumis à un unique aléa : celui de l’évolution du seul actif au sein duquel l’investissement a été réalisé.

30 mai 2024

L’assurance-vie luxembourgeoise : un instrument contemporain pour la gestion de son patrimoine

Depuis plusieurs années, l’assurance-vie luxembourgeoise prend une place à part entière dans l’écosystème des investissements de la clientèle patrimoniale, grâce à ses nombreux atouts.