21 juillet 2023
ÉVOLUTION DES INDICES ACTIONS ET OBLIGATIONS

L’inflation poursuit sa descente, mais les banques centrales restent vigilantes en raison d’une activité économique encore soutenue, notament aux États-Unis).

Les taux obligataires se sont donc maintenus à un niveau élevé (4 % au US et 3 % en France).

Sur les perspectives, les anticipations des intervenants de marché pointent vers un ralentissement de l’activité qui reste contenu à ce jour.

Au sein des secteurs, les thématiques qui avaient été favorisées par les investisseurs (luxe, technologies) marquent une pose au profit de thématiques plus cycliques (banques, foncières, énergie).

Lire aussi
 
20 décembre 2023

Transmission subie ou organisée : quelles différences ?

En cas de décès, si rien n’est prévu, les héritiers, les parts d’héritage et les droits de succession sont fixés par la loi. Faut-il anticiper ou subir une transmission ?

29 novembre 2023

La non-indexation induit un surplus d'impôt sur le revenu

La non-indexation à l'inflation du barème de l'impôt sur le revenu, entre 2018 et 2022, génère un surplus d'impôt. Pour 50k€ de revenus taxables, un célibataire paye 4 % d'impôt sur le revenu supplémentaire en 2022.

29 novembre 2023

Évolution des indices actions et obligations Novembre 2023

Les indicateurs clés : évolution des indices actions et obligations

27 octobre 2023

Comment adapter sa stratégie d'investissement en fonction du cycle économique ?

Les fluctuations des économies jouent sur les actifs financiers. En fonction de la position dans le cycle économique, certains actifs sont plus adaptés que d’autres. En 2004, Merrill Lynch a publié une étude sous le titre « Investment Clock » pour proposer un schéma d’investissement sur les grandes classes d’actifs en fonction du cycle économique. Reprenons ses principes et tentons une application à l’environnement actuel.

28 septembre 2023

Évolution des indices actions et obligations Septembre 2023

Les indicateurs clés : évolution des indices actions et obligations

28 septembre 2023

L’âge moyen des dirigeants d’entreprises françaises en hausse

Les dirigeants entre 41 et 60 ans représentaient plus de 60 % des dirigeants de PME en 2017, la majorité de ces personnes se poseront donc, dans les années à venir, la question de la transmission de leur outil professionnel.