10 mai 2023

L’immobilier ne meurt jamais

S’il est délicat de prévoir l’avenir du marché immobilier, nous avons la certitude que d’autres secteurs d’investissement, à l’épreuve du contexte actuel, se trouveraient dans un tout autre marasme.

L’immobilier fait face en effet à de nombreuses difficultés liées à sortie de COVID, l’inflation, la hausse des coûts travaux, la hausse des taux d’intérêt, le durcissement des conditions d’octroi de crédit par le HCSF, l’encadrement des revenus immobiliers, les nouvelles normes énergétiques, etc. 

Les tendances actuelles des différents marchés immobiliers

 « Trop souvent, les analyses du marché immobilier ne prennent pas la précaution de distinguer les actifs immobiliers selon leur usage (habitation, professionnel) ou leur date de construction (neuf, ancien) et sont réalisées sur des courtes périodes d’un mois ou d’un trimestre. Cela ne permet donc pas une bonne compréhension de l’évolution de ces marchés, pourtant caractérisés par des cycles et des durées de détention longues.Il existe au sein du marché immobilier différents segments (immobilier résidentiel ancien et neuf, immobilier d’entreprise : bureau, logistique, commerce, etc.) dont l’évolution des prix varie selon le contexte macro-économique actuel » déclare Audrey Marigliano, directrice Immobilier et Crédit.

ENVIRONNEMENT DE MARCHE

Nous assistons à une remontée brusque des taux ( OAT à 10 ans) 

  • 9 ans pour évoluer de 3% à 0 %      
  • 3 ans avec un niveau bas et stable         
  • 9 mois pour remonter de 0% à 3%

MARCHÉ DE L’IMMOBILIER RESIDENTIEL

Tendances de l’immobilier résidentiel ancien :

  • Baisse du volume des transactions
  • Résistance globale des prix
  • Disparités territoriales et typologiques

Tendances de l’immobilier résidentiel neuf :

  • Baisse des mises en vente
  • Baisse du rythme de commercialisation
  • Risque de défaillances de certains acteurs

Notre analyse :

Nous formulons l’hypothèse qu’en 2023, le nombre de transactions devrait baisser entre -15% et      -20%. Les prix de l’immobilier devraient encore résister mais passeraient probablement d’une correction à une baisse : au global inférieure à -5% et très disparate en fonction des territoires.Pour les investisseurs avec un profil de risque élevé, des opportunités vont se profiler avec des appartements à rénover dans des métropoles régionales modestes. Pour les investisseurs avec un profil  sécuritaire, il faudra continuer à capitaliser dans des métropoles régionales prime.Dans tous les cas,  les investisseurs devront être lucides sur le coût des travaux, le rendement locatif et son encadrement ainsi que sur leur capacité d’emprunt. 

MARCHÉ DE L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE

Bilan record en 2022 : 10 milliards de collecte en France sur ce marché malgré une dégradation de l’environnement macro-éco et géopolitique et une inflation plus élevée et pérenne. Les volumes d’investissements ont été aussi records en Europe en 2022 avec 270 Mds collectés.Lorsque nous assistons à un attentisme des investisseurs et un cycle de décompression des taux de rendement, l’immobilier demeure un investissement défensif et de long terme. Il s’agit d’un véritable rempart contre l’inflation. Les trois moteurs du rendement locatif sont donc les indices corrélés, les segments de marché (pour lesquels la demande est supérieure à l’offre) et l’amélioration des caractéristiques pour répondre aux nouveaux usages et standards environnementaux.

Au premier trimestre 2023, nous assistons cependant à une baisse de la collecte sur les fonds immobiliers.

Nous notons une décollecte sur les OPPCI et un ralentissement des investissements SCI. La collecte sur les SCPI est également en baisse mais reste globalement dans la moyenne des cinq années précédentes. En effet, les SCPI bénéficient d’un mécanisme de résilience dues à l’indexation des loyers et la valorisation du patrimoine. De plus, il est intéressant pour les investisseurs de réaliser une allocation de SCPI (par exemple une allocation anti-inflation) et de personnaliser leurs modes d’acquisition et de détention. 

À propos de Laplace

Laplace, une marque du groupe Crystal, est la référence de la gestion privée depuis plus de 30 ans.Présent en France et à l’international, Laplace accompagne ses clients, chefs d’entreprise, professions libérales, groupes familiaux, dans la structuration, l’optimisation et la transmission de leur patrimoine personnel et professionnel, au fil des générations.Nous mettons à disposition de chaque client un interlocuteur engagé sur la durée et capable de mobiliser l’ensemble des expertises du Groupe (conseil et ingénierie patrimoniale, investissements financier et immobilier, protection sociale, Family Office, mobilité internationale, accompagnement de sportifs professionnels et de majeurs protégés). 

Le groupe Crystal constitue aujourd’hui le premier acteur français de la gestion de patrimoine et de la gestion privée avec plus de 6,8 Mds€ d’actifs conseillés et près de 100 m€ de chiffre d’affaires. Les entités de Crystal qui regroupent les 3 marques : Laplace (dédiée aux clients privés), Zenith IS (dédiée aux professionnels de l’investissement et aux institutionnels) et Kwarxio (notre « fintech »)  rassemblent plus de 380 collaborateurs et 40 implantations au service de plus de 50 000 familles clientes en France et dans le monde. 

Crystal est dirigé par son Président et fondateur Bruno Narchal, son Directeur Général Jean-Maximilien Vancayezeele et ses Directeurs Généraux Délégués Benjamin Brochet et Benoist Lombard. Son capital est détenu par le fondateur, les dirigeants-associés et principaux cadres accompagnés par Seven2 (ex. Apax Partners - via une participation majoritaire de son fonds MidMarket), le Groupe OFI et 123 Investment Managers. 

Contacts presse

Contacts presse Crystal

  • Benoist Lombard – blombard@crystal-holding.fr – 06 11 76 55 69
  • Marie Latour – mlatour@groupe-crystal.com – 06 61 80 70 82 

Contact presse Verbatee

  • Jérôme Goaer – j.goaer@verbatee.com – 06 61 61 79 34
  • Barbara Baudier – b.baudier@verbatee.com – 06 68 53 28 49 
Lire aussi
 
6 mai 2024

Crystal, acteur majeur de la gestion de patrimoine en France, annonce l’entrée de Goldman Sachs Private Equity à son capital

Crystal annonce aujourd’hui l’entrée de Goldman Sachs Alternatives à son capital. À travers son équipe Private Equity, Goldman Sachs Alternatives acquiert une participation majoritaire au sein du Groupe Crystal (“Crystal”), aux côtés de l’équipe de management menée par Bruno Narchal et Jean-Maximilien Vancayezeele, et de Seven2 qui restera actionnaire à hauteur de c. 25%. [...]

12 mars 2024

Opti Finance rejoint le groupe Crystal et renforce la présence de Laplace dans l’Ouest

Opti Finance rejoint le groupe Crystal et son pôle de gestion privée, Laplace, leader du secteur en France.

21 février 2024

Acquisition de Rdfi Conseil par Crystal qui renforce la présence de Laplace en Rhône-Alpes

Rdfi Conseil, cabinet de conseil en gestion de patrimoine à Lyon, rejoint Laplace, le pôle de gestion privée de Crystal, leader du secteur en France.

6 février 2024

Crystal entre en négociations exclusives avec le Groupe Primonial pour l’acquisition de Primonial Ingénierie et Développement

Crystal, soutenu par Seven2, annonce ce jour entrer en négociations exclusives avec les actionnaires de Primonial Ingénierie & Développement (PID), acteur majeur du secteur de la gestion de patrimoine indépendante en France, opérant sous la marque Primonial.

9 octobre 2023

Promotion 2023 - 2024 : SKEMA Business School x Crystal & Laplace

Nous avons eu le plaisir d'accueillir, du 4 au 6 octobre 2023 au sein de nos locaux de Lyon, les 15 Alternants - Conseillers en Gestion de Patrimoine qui rejoignent notre groupe cette année.

21 juin 2023

Faut-il tuer le PER ?

Ces derniers mois, on pourrait même dire ces dernières années, le sujet de la retraite a été sous les feux de la rampe. C’est peu dire que le sujet cristallise les tensions sociales dans notre pays.