21 novembre 2023

Zoom sur la solution Emirat Expat Santé avec les Français de l'étranger

Les EAU attirent de plus en plus d’expatriés qui représentent 95% de la population. Avant de pouvoir obtenir le titre tant convoité de « résident », les nouveaux arrivants doivent suivre une procédure particulière et spécifique aux EAU. Depuis 2016, il est obligatoire de cotiser à une assurance locale agréée par les autorités émiriennes pour obtenir le visa de résidence.

Assurance Santé Monde, en partenariat avec la CFE a saisi les enjeux de ce marché en créant en 2019 une offre dédiée aux résidents français et européens qui leur permet de bénéficier de garanties adaptées à leurs besoins et de répondre à leurs obligations d’assurances.

Margot PETRINI, Conseillère en mobilité internationale et Rachida Kaci directrice du développement à la Caisse des Français de l’Etranger nous parlent de la solution Emirat Expat Santé :

Comment est née l’offre Emirat Expat Santé ?

Margot Petrini : Nous avons rencontré beaucoup de Français à Dubaï et Abu Dhabi lors de nos différents déplacements avec la CFE. Au cours des réunions publiques, nous avons pu échanger avec nos compatriotes qui nous ont fait part des difficultés rencontrées en matière de protection sociale. Il nous est apparu qu’il y avait un vrai besoin d’une offre « hybride » à la fois en totale conformité avec les autorités locales tout en conservant l’ADN « franco-français » de la protection sociale. Nous avons donc créé en partenariat avec la CFE, une offre dédiée aux français et européens résidents aux EAU.

A qui s’adresse l’offre Emirat Expat Santé ?

Rachida Kaci : L’offre a été pensée pour les Individuels et les Entreprises. Actuellement, la majeure partie des adhérents sont des indépendants, les salariés bénéficiant généralement d’une couverture santé via leur employeur conformément à la législation locale. Nous avons toutefois conquis plusieurs dizaines d’entreprises, dont certains filiales de grandes groupes français.

Quelles sont les spécificités de l’offre Emirat Expat Santé ?

Margot PETRINI : EmiratExpatSanté est une offre novatrice « 3 en 1 » qui comprend l’assurance locale obligatoire, la CFE et l’assurance complémentaire ASM (Assurance Santé Monde). Les adhérents bénéficient d’une prise en charge immédiate de leurs soins, sans délai de carence. Ils se voient délivrer une carte de tiers-payant « direct billing » qui leur permet de ne pas avancer les frais dès lors que les professionnels de santé consultés font partie du réseau de soins accessible selon le niveau de garanties souscrit. La CFE, de son côté, a mis en place le service Carte Sésame Vitale qui permet aux expatriés français  d’utiliser la carte vitale leurs de séjours temporaires en France. Grace à cette offre, le client bénéficie d’un guichet unique à la fois pour son adhésion et ses remboursements.

Pourquoi conseillerez-vous de choisir l’offre Emirat Expat Santé ?

Rachida Kaci : Nous nous distinguons par le service que nous apportons à nos adhérents avec lesquels nous avons des relations privilégiées. Pour nous, chaque adhérent est un VIP. Nous mettons un point d’honneur à délivrer un conseil personnalisé. Notre connaissance du métier nous permet d’adapter notre proposition et nos conseils, tant en matière de gestion, que sur les pratiques médicales locales grâce à l’expertise que partagent les médecins-conseils des centres de gestion ou des compagnies d’assistance.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur l'offre EmiratExpatSanté, rendez vous ici.

Margot Petrini

Responsable du développement

Lire aussi
 
19 avril 2024

Sportifs et CGP, une équipe gagnante

Carrière courte, revenus avec de fortes variations, risques d'interruption de la pratique... les problématiques des sportifs professionnels sont spécifiques. Des cabinets spécialisés, souvent créés par d'anciens athlètes, leur apportent un accompagnement à 360° pour préparer leur deuxième vie.

19 avril 2024

L'apport-cession, un dispositif fiscal pour la transmission d'entreprise

Le dispositif de l’apport-cession est accessible aux chefs d’entreprise souhaitant céder leur entreprise, tout en optimisant la fiscalité liée à la cession. L’apport-cession est un dispositif fiscal, codifié à l’article 150-0 B ter du Code Général des Impôts, qui permet de bénéficier d’un report d’imposition sur la plus-value constatée sur les titres d’une société soumise à l’impôt sur les sociétés (IS).

10 avril 2024

JC Faixo (Laplace) : « Notre travail, c'est développer et pérenniser le patrimoine »

Connu comme le loup blanc mais discret. Ce Toulousain de 58 ans est actif à Barcelone depuis bientôt 20 ans, où il s'est spécialisé dans le conseil en gestion de patrimoine pour expatriés français.

5 avril 2024

Dette privée : entre diversification et rendement

La dette privée est souvent citée comme le segment du non-coté à privilégier en 2024, aux côtés des stratégies de secondaire. Avec une offre adaptée qui émerge, notamment en unités de compte, la clientèle privée peut désormais profiter, dans une optique de diversification, du couple rendement-risque attractif de la classe d’actifs.

22 mars 2024

Benoist Lombard : «Le point fondamental du texte adopté est la poursuite du commissionnement»

Le dirigeant de Laplace revient sur le texte RIS qui vient d'être adopté par la Commission ECON à Bruxelles.

20 mars 2024

Frédéric Fouret, de l’envol à l’OL à une belle gestion de carrière

Frédéric Fouret a porté le maillot de l'OL au milieu des années 1990. Après une belle carrière professionnelle, il a réussi sa reconversion, au sein des équipes Laplace Sport.