Categories
ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES

Laplace de l’info semaine n°01

L’actualité hebdomadaire en un clic : 2022 « annus horibilis », vive 2023 !, des PMI qui incarnent le ralentissement…

2022 « annus horibilis », vive 2023 !


Voici une année qui s’est achevée dans la douleur pour les investisseurs (guerre en Ukraine, hausse des taux directeurs).

Il est usuel de pointer les pertes subies sur les actions (entre -9,5% pour le CAC 40 et -33% pour le Nasdaq 100). Mais le pire est ailleurs. L’indice FTSE représentatif des obligations d’Etat de la zone euro est en retrait de 18% sur l’année 2022.

La hausse des taux (+2,5 points sur l’année) aura eu raison des rendements proches de zéro. En comparaison, les obligations dites spéculatives (haut rendement) ne reculent que de 9,6%.

Le point positif est que les investisseurs abordent 2023 avec des taux de rendement redevenus positifs (entre 2,5% et 7% selon les notations) et que les primes de risque sur les actions ont été reconstituées avec des PER (ratio entre les cours et les bénéfices par actions) inférieurs à la moyenne historique.

Bien sûr, le contexte actuel reste toujours très incertain et les discours de banquiers centraux seront toujours scrutés de très près par les investisseurs. De plus, la géopolitique mondiale continuera de faire office de catalyseur pour les marchés en 2023, tout comme l’évolution du prix des matières premières.

DES PMI QUI INCARNENT LE RALENTISSEMENT


Les primes de risque et les rendements positifs évoqués ci-dessus seront bien nécessaires pour accompagner le ralentissement économique qui se profile.

Aux Etats-Unis, en Europe comme en Chine, ils se situent tous en deçà du seuil fatidique des 50 points (séparation entre le régime d’expansion et celui de contraction de l’activité).

Pour autant, cet atterrissage de l’économie (qui était soutenue budgétairement et monétairement sur 2021/2022) pourrait être modéré : le consommateur américain reste dynamique, la baisse des prix de l’énergie réduit la pression inflationniste en Europe et les perspectives 2023 pour la Chine s’améliorent.

De plus, l’inflation commence à montrer des signes d’inflexion dans plusieurs zones géographiques, même si ce sujet reste crucial pour la suite des événements. Enfin, la dynamique de l’emploi outre-Atlantique continue de préoccuper les responsables de la Fed, tant cette dernière composante continuera de peser sur les décisions des banquiers centraux dans les mois à venir.

La publication des « Non Farm Payroll », attendue demain, apportera peut-être des éléments nouveaux sur ce front.

Source : WiseAM, société de gestion du groupe Crystal
Crédits images : Adobe Stock
Achevé de rédiger par François Jubin le 05/01/2023 

Avertissement au lecteur : Données les plus récentes à la date de publication. Ceci est une communication publicitaire. Cet article promotionnel n’a pas de valeur pré-contractuelle ou contractuelle. Il est remis à son destinataire à titre d’information. Il fait état d’analyses ou descriptions préparées par WiseAM sur la base d’informations générales et de données statistiques historiques de source publique. L’opinion exprimée ci-dessus est à jour à date de ce document et est susceptible de changer. Ces éléments sont fournis à titre indicatif et ne sauraient constituer en aucun cas une garantie de performance future. Ces analyses ou descriptions peuvent être soumises à interprétations selon les méthodes utilisées. Les analyses et/ou descriptions contenues dans cet article ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de WiseAM. Cette note ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement dans les instruments ou valeurs y figurant. Toute méthode de gestion présentée dans cet article ne constitue pas une approche exclusive et WiseAM se réserve la faculté d’utiliser toute autre méthode qu’elle jugera appropriée.

WiseAM, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le
numéro GP–11000028.

Laplace, société inscrite sur le Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance (www.orias.fr), sous le n. 22001887 en qualité de conseiller en investissements financiers (CIF), courtier en assurance (COA), courtier en opérations de banque et services de paiement (COBSP). Activité de démarchage bancaire et financier. Activité de transaction sur immeubles et fonds de commerce, carte professionnelle N. CPI 3402 2022 000 000 026 délivrée par la CCI de Paris Ile-de-France NE PEUT RECEVOIR AUCUN FONDS, EFFET OU VALEUR. Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. Garanties financières de la compagnie MMA-IARD Assurances Mutuelles/MMA IARD, 14 boulevard Marie et Alexandre Oyon, 72030 Le Mans Cedex 9, TVA intracommunautaire n. FR17 900 504 481 00020, SAS au capital de 417 027,54 E SIREN 900 504 481 RCS de Paris.

twitterlinkedin